Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2009

This is the end...

Très très chères lectrices,

Comme vous l'aurez certainement noté, ce blog est en jachère depuis pffiouuuuu....pfffffiouuu quoi.

Tellement que l'on a carrément oublié la dernière saison des soldes de presse.

Voici le printemps, les nouvelles invitations aux dites soldes de presse commencent à arriver and so, finalement, je décrète fin officielle de la jachère.

Commençons donc par notre cher Gaspard :

Gaspard Yurkievich.jpg
Vous remarquerez que je m'y prends suffisamment à l'avance pour que vous puissiez vous organiser. Parfois je suis tellement sympa que j'en ai le vertige ...

Vous m'en direz des nouvelles ?

04/06/2008

Kiraz Party

Si vous avez tout bien suivi depuis hier vous le savez comme moi : les parisiennes ont gagné !
Comme je vous le disais aussi, à mon avis il faut fêter ça.
 
La vie étant souvent bizarre (les grands esprits qui se rencontrent, tout ça), voilàti pas que Carl de C***, le grand organisateur de soirées branchées parisiennes, a eu la même idée que moi. Si si, voici ce que j'ai reçu pas plus tard qu'hier :
1585437412.jpg

 

Carl organise une grande Kiraz Party vendredi à partir de 23 heures sur une "terrasse flottante", près de la passerelle Solférino (métro Concorde ou Musée d'Orsay).

Si ça vous intéresse, il faut absolument vous inscrire ici (en précisant à combien vous comptez venir) afin d'obtenir le sésame qui vous permettra d'entrer.

Dress code Kiraz.

Porte sans pitié (vous êtes prévenus...)

La participation est libre.

 
Je pourrai pas y être. Vous me raconterez ? Ca va devenir une habitude...

 

*** Copyright visuel : Kiraz ***

03/06/2008

Les parisiennes vs vente presse Maje... épilogue

Je ne vais pas vous mentir : je ne suis même pas entrée dans le musée en question.

J'ai filé tout droit prendre ma place dans la file d'attente de la vente Maje, dignement munie de mon carton d'invitation qui traînait  on se demande pourquoi tout au fond de mon sac. Un vieux réflexe sans doute...

471413192.jpg

Et puis soudain, j'ai réalisé : deux heures de queue dans une ambiance abominable (j'ai dû mal tomber dans la file) au milieu de filles strictement lookées pareil, le tout sous la pluie avec à la clé une vente au sujet de laquelle les avis sont loin trèèès loin d'être unanimes...

Continuons à ne pas mentir : j'ai tenu une demi heure montre en main... pour courir finalement me réfugier auprès des parisiennes.

C'était une très bonne idée, j'ai passé un moment délicieux. Comme une madeleine de Proust encore parfaitement dans l'air du temps.

Des années 60 à aujourd'hui, la parisienne de Kiraz n'a pas pris une ride.

Un conseil : courez-y et pour Maje... attendez les soldes (la vente presse est finie de toute façon... et de l'avis général, ça ne valait vraiment vraiment pas le coup).

Je n'ai perdu qu'une petite demi heure dans l'histoire. Moi je dis : je m'en sors bien.

 
Vous ne trouvez pas qu'il faudrait fêter dignement la victoire des parisiennes? 

Pour ceux qui auront eu la patience de lire la saga "parisiennes vs Maje" jusqu'ici... une petite surprise vous attend dès demain.

 

*** Copyright visuel : Kiraz ***